Wonder Wheel est le meilleur Woody Allen depuis… le dernier ! A la fois désenchantée, tendre et finement drôle, la cuvée 2018 du Maître régale et fait déjà partie de nos coups de cœur de ce début d’année. Sa mise en scène, sublime, joue avec les couleurs et la lumière plus encore qu’auparavant. Wonder Wheel distille ainsi une curieuse atmosphère nostalgique comme seul le grand Woody sait les faire.

Si le film a ce charme discret, c’est aussi grâce à son formidable quatuor d’acteurs, tous excellents : James Belushi, Juno Temple, Justin Timberlake et, bien sûr, Kate Winslet. Woody Allen a toujours été un grand directeur d’acteurs et il le prouve à nouveau ici. Ceux-ci ne sont jamais dans le cabotinage, mais se moulent parfaitement à la mise en scène du cinéaste. Quel réalisateur peut revendiquer aujourd’hui un tel équilibre entre l’imagination et l’utilisation des acteurs à cette fin ?

Mettons-nous quand même quelques instants dans la peau de l’avocat du diable. Faut-il aller voir le nouveau Woody Allen par les temps qui courent ? Notre réponse est un grand Oui. Et surtout, espérons que ce ne soit pas le dernier. Car si la terrible rumeur se confirme, il se peut Wonder Wheel soit le dernier film de Woody Allen, alors que ce dernier prouve encore que sa maîtrise de l’art cinématographique est intacte et susceptible d’offrir de nombreux chefs d’œuvre.

EN BREF
Note

Laissez une réponse

Écrivez ici votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.