DERNIERS ARTICLES

Anne Gruwez dans Ni Juge Ni Soumise

« Ni juge, ni soumise » : contre le surréalisme belge

« Ni juge, ni soumise » oppose le surréalisme belge au surréalisme des étrangers. L'un est noble, l'autre est dégénérescent. On nous invite non plus à rire d'une cocasserie générale, mais à condamner des êtres humains présentés comme des déchets de la société.

« La Prière » de Cédric Kahn

Remarqué comme acteur dans l’excellent L’Économie du couple, de notre Joachim Lafosse national, Cédric Kahn est également – et avant tout ? – un cinéaste,...
Le Logo du Festival de Cannes 2018

Cannes 2018 : nos attentes et nos pronostics pour le prochain Festival

La 71ème édition du Festival de Cannes se présente sous les meilleurs auspices. Après l'annonce éminemment politique de la nomination de Cate Blanchett en...

« Every Day » de Michael Sucsy

"Every Day" met en scène l'histoire d'amour entre Rhiannon et A, qui passe de corps en corps un jour après l'autre. Si un tel point de départ promettait de bousculer les clichés de la comédie romantique, le film ne va pas au bout de son pari et finit par tomber dans le conformisme.
Nathalise Portman dans Annihilation

« Annihilation » d’Alex Garland

Fort d'une mise en scène sidérante et d'un propos complexe, « Annihilation » est un grand film sur la vie et le mort qui confirme l'immense talent d'Alex Garland. Mais comment comprendre le message et la fin du film ?
L'affiche de Black Panther

« Black Panther » de Ryan Coogler

Avec Black Panther, Marvel Studio atteint (enfin !) la maturité et franchit un nouveau cap dans son histoire. Il ouvre le monde jusqu'ici cool...

« La Part Sauvage » de Guérin Van de Vorst

Une belle histoire de filiation qui doit autant à l’interprétation fébrile et investie de Vincent Rottiers qu'à la sensibilité de son auteur Guérin Van de Vorst, un jeune cinéaste prometteur.

« Une part d’ombre » de Samuel Tilman

Pour son premier film, Samuel Tilman signe un véritable coup de maître. Il parvient à maintenir une tension constante et à entretenir le suspense de façon magistrale. Sans conteste, "Une part d’ombre" est l’un des fleurons du cinéma belge.
Lina dans Bitter Flowers d'Oliver Meys

« Bitter Flowers » d’Olivier Meys

Avec « Bitter Flowers » d'Olivier Meys, le cinéma belge livre une nouvelle pépite. Ce film est un superbe portrait de femme et une charge discrète, mais très dure, contre le libéralisme économique qui détruit des millions de vie.
Julianne Moore dans Still Alice (2014)

« Still Alice » de Richard Glatzer et Wash Westmoreland

D'ordinaire, la maladie d'Alzheimer évoque à tout un chacun la perte de reconnaissance des êtres les plus proches. Ce symptôme n'est peut-être que l'une...